AccueilAccueil  Calendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan] Dim 24 Jan - 22:00


Quand rien n'est prévu, tout devient possible.





Cette nouvelle année s'annonçait prometteuse. L'établissement avait de la gueule, pour ainsi dire, et je retrouvais la grande majorité de mes camarades de collège avec en supplément de nouvelles têtes plutôt appréciables. Il me tardait de découvrir certains phénomènes de manière plus.. approfondie. Dans tous les cas, il était rare que je ne vois pas une nouveauté d'un œil positif, tant que je ne trouvais rien qui puisse m'inciter au contraire. Et puis même si ça avait été le cas, il en fallait beaucoup pour me décourager, vraiment. Je voyais en ce lycée, l'opportunité d'un nouveau départ et de nouvelles belles années dont il fallait profiter. J'avais un bon pressentiment et derrière chaque nouveau visage je voyais naïvement l'hypothèse d'une rencontre qui changerait ma vie.

Pour l'instant je ne trouvais rien à redire, nous avions en plus un emploi du temps plus que correct avec un grand espace vide, comme je les aimais, les mercredi après-midi. Lorsque ce fameux mercredi arriva, je ne trouvais rien de mieux à faire que d'aller errer en centre ville, arpentant les mêmes boutiques qu'habituellement avant de retourner au lycée, des sacs remplis de mes trouvailles plein les bras. Comme vous pouvez le deviner, si je n'avais pas de porteur attitré c'est parce qu'aucun de mes camarades ne s'était proposé pour m'accompagner à mes emplettes habituelles, pourtant ce n'était pas faute d'avoir essayé de les rameuter.

Ils ne réalisaient assurément pas l'honneur que représentait le fait de se pavaner en ma compagnie, surtout qu'ils auraient pu avoir droit à un relooking sur mesure. Et dieu sait que certains en avaient bien besoin. Mais ils avaient certainement mieux à faire en ce début d'année, j'avouais ne pas avoir encore eu l'occasion moi-même d'explorer chaque recoin de Sweet Amoris mais ce n'était pas une urgence. Selon moi, rien n'était une urgence. En effet, j'étais toujours le même qu'au collège et c'était sûrement mieux ainsi, il n'était pas né celui qui allait me changer du tout au tout.

Même si cette personne m'aurait évité cette galère que j'endurais avec mon sac de cours et mes achats, me faisant regretter de ne pas être doté de plus de membres. Quoi que j'avais déjà la chance d'en avoir un, d'ampleur, entre les jambes, on ne peut pas tout avoir.~ J'avais réussi à franchir le portail, ce que j'estimais être le plus compliqué mais, pris d'un excès de confiance, il fallait bien que je me taule ensuite quelque part. En plein milieu de l'allée en plus, mais oui, sinon ça ne serait pas drôle, hein ? J'avais fait une belle plongée en avant après avoir trébuché sur l'un de mes pieds et m'attirais donc tous les regards tandis que j'essayais de récupérer mes affaires, me contentant de rire nerveusement. Vous savez, ce réflexe de se moquer de soi-même pour moins passer pour un con ? Ben bizarrement, ça ne marche jamais.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan] Mar 26 Jan - 1:04
Quand rien n'est prévu, tout devient possible
Alexy & Kogan

C'était "enfin" sa dernière année et il était temps !. Après ce beau calvaire pendant ses deux ans ici, il était presser de poursuivre ses études à l'université comme il était prévu pour lui.

Oui il s'y était préparer pour faire une formation dans le tatouage donc en poursuivant ses études dans le graphisme, ce qu'il lui permettait d'avoir plus d’expérience en dessin, il était assez doué, non pas de modestie voyons ce n'est juste la vérité et pas seulement ça. Il avait aussi des facultés en informatique, pour faire des codages ou des montages vidéos qu'il aimait bien faire. Il avait aussi un hobbie assez personnel qui était le chant, il faisait sois des covers ou des chansons écrite par lui même c'était un moyen de se détendre un peu, c'était un truc qu'à lui, il n'a jamais montrer son univers la à qui que ce soit. Il les avait même poster sur Youtube il ne voulait pas être connue, juste faire partager un plaisir qui lui tenait simplement à cœur.

Bref, pour simplement dire qu'il avait pleins de projets en tête qu'il voulait effectuer mais il fallait bien terminé cette dernière année avec de bonnes notes si possible, il était dans la moyenne mais il ne se donnait pas vraiment dans les cours ou quoi, il prenait la vie comme elle viens, à la dernière minute quoi. Même s'il avait pas appris un cours ou quoi, il faisait comme il pouvait ainsi avec des connaissances personnels qu'il avait acquis grâce à sa mère adoptif qui lui faisait des cours du soirs, car à l'époque il avait des soucis de santé et il devait rester chez lui pendant un petit temps. Sauf que ça mère lui apprenait des choses un peu trop.. poussé, voir trop élever pour un garçon de 10 ans. Mais il n'avait pas broncher et il avait appris même si quelques fois c'était compliquer.

Il s'était donc préparer rapidement, vêtue d'un t-shirt à logo ( je te laisse imaginer hein xD )
d'un jean gris légèrement déchiré au niveaux des genoux et d'une veste en cuire. Il était dans la simplicité et il aimait bien son style. Surtout il ne faut pas oublier ses fameuses boots noire en pur cuire et d'un bonnet gris pour camoufler sa chevelure du matin pour essayer de les aplatir. Il bu un verre de lait et sortie avec une gaufre en ses dents tout en mettant son sac Batman à bandoulière, c'était un fan considérable de ce personnage depuis son enfance.

Il marchait tranquillement devant la grille en mangeant sa gaufre tranquillement en passant sa main sur son visage pour se réveiller, il entendit quelqu'un trébucher au loin voyant que les regards et les rires étaient river sur lui. Il soupirait face à leurs comportement puéril et s’avançait donc pour s'agenouiller et l'aider, il l'observait légèrement ne le connaissant pas il était à mon avis encore un nouveau. Il ramassa quelques livres et des feuilles un peu partout avant de se redresser pour les lui rendre :

- Tu devrais faire attention tu sais..je sais que c'est le matin tout ça mais à ce point? gueule de bois? dit il en esquissant un léger sourire.

- Puis ignore les ses gens la ne connaisse pas " l'entraide " ...

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan] Mar 26 Jan - 2:38
Quand rien n'est prévu, tout devient possible.
Alexy & Kogan

Tandis que je me maudissais mentalement dans toutes les langues que je connaissais -c'est à dire aucune mais ça y ressemblait-, j'entendais en plus quelques rires mais ne m'en vexais pas, c'était toujours quelques journées d'illuminées et même pour des inconnus, c'était flatteur. Je m'attendais cependant moins à voir quelqu'un apparaître devant moi pour s'agenouiller, certainement pris de pitié en me voyant ramer à tout ramasser, mais ce fut bien le cas. Je ne m'étais pas attardé sur son physique pour le moment, me dépêchant de récupérer mes biens pour ne pas encombrer l'allée plus longtemps puis enfin, nos regards se croisèrent.

Un regard grisé pour le moins hypnotisant. Mais l'heure n'était pas à se perdre dans cette étendue argentée mais bien à le remercier pour son aide certainement courtoise avant tout. Tendant les mains pour récupérer ses trouvailles avec un sourire et hochement de tête reconnaissant, je l'écoutais me taquiner un peu avant d'évoquer l'attitude des autres, tout en rangeant mes affaires dans mon sac sans grand soin pour rapidement pouvoir me concentrer sur le jeune homme face à moi. Suite à ça, je lui souris, secouant doucement la tête comme pour dire que ce n'était pas grave.

Mais ils n'ont pas tord dans le fond, ne te fais pas de soucis, c'était pas brillant comme entrée. Même si ce n'est pas déplaisant de tomber sur des personnes plus "galantes". Je lâchais un léger rire. Merci pour ton aide.

Maintenant que mes mains étaient presque libres, je pouvais enfin analyser mon "sauveur". Il me dépassait de quelques centimètres mais ses traits m'indiquaient qu'il était certainement plus âgé que moi d'une année ou deux, des cheveux sombres -surplombés d'un bonnet- retombant jusqu'au creux de sa nuque. Son style était sobre sans l'être de trop, un petit côté rebelle venant casser cette monochromie au niveau de ses chaussures et des déchirures sur son jean ainsi qu'un logo fantaisiste sur son sac.

Satisfait de ne relever aucun fashion faux-pas flagrant, mon sourire s'était allongé avant que je réalise mon air certainement suspect en le détaillant ainsi du regard sans piper mot depuis quelques instants, surtout que, d'après mes proches, mes regards insistants étaient flippants. Je. Me. Laisse. Trop. Facilement. Distraire. J'étais certainement en train de retenir mon sauveur bad-boy alors qu'il.. Je devrais peut-être lui demander son nom plutôt que de l'appeler ainsi indéfiniment. Il fallait que je le lui demande avant qu'il me fausse compagnie. Ma main se tendit assez maladroitement dans sa direction.

Alexy Lowell, je suis en première année.


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan] Mar 26 Jan - 20:45
Quand rien n'est prévu, tout devient possible
Alexy & Kogan

Il observait celui ci, voyant qu'il n'avait pas l'air d'être gêner ou quoi face à leurs moqueries " en quelques sortes. Mais bon il souriait en voyant que ça ne l'atteignait pas car la plupart des gens en général serait gêner ou serait limite entrain de pleuré car c'était sois la honte pour eux ou que psychologiquement ils ne supportaient pas. Ou c'est surement parce qu'il avait l'habitude de se retrouver dans de tel situations qui sais.

Enfin bref, après avoir fini de ramasser la moitié des affaires de celui ci tandis qu'il ranger l'autre partie dans son sac d'un grand soin, il se m’était à l'observer ne l'ayant pas tout de suite juger sur son physique, il était du genre assez coloré, sa en piquait légèrement les yeux mais sa changeait de toutes ses personnes qui mettait du sombre.. Un peu comme moi quoi, mais chacun son style après tout il aimait voir le changement et se mettait à esquisser un sourire face à son accoutrement, il était plutôt amusé par sa coloration, il n'avait jamais vu personne osé se genre de couleurs surtout dans ce lycée. Mais il aimait le culot de celui ci pour avoir fait ça.

Ils se redressèrent tout les deux doucement en souriant, le regard du jeune homme ( Alexy ) figé sur lui, il ne comprenait pas son regard encore moins pourquoi il le regardait ainsi tout simplement, Kogan avait une sorte de frustration et de gène. Il haussa un sourcil en le dévisageant légèrement de la tête au pied, franchement les nouveaux ils les trouvaient toujours bizarre à essayer de se démarquer de la sorte, surtout pour ce faire des amis ou quoi.

Le bras du jeune homme coloré se tendit vers lui rapidement, il ne s'y attendait pas à cause de se blanc qu'il y a eu pendant quelques seconde qui le fit sursauté légèrement. Il voulait simplement lui tendre la main par politesse.

- K-Kogan Inochi.. dernière année. Tu m'as fait flipper bon sang..tes gestes sont assez vifs.. tu serais pas hyperactif ou un truc du genre? et c'est quoi cette façon de me regarder? j'ai un truc sur mon visage?.

Il toussait un peu gêner de son propre comportement, ayant eu peur bêtement par son gestes et il en était assez gêner.


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan] Mer 27 Jan - 2:34
Quand rien n'est prévu, tout devient possible.
Alexy & Kogan

Il m'avait visiblement observé lui aussi mais je n'en étais pas surpris ni même incommodé. J'étais conscient du côté très "tape à l'oeil" de mon style mais le principal était qu'il me plaise et que je l'assume. Après, ça plaît ou ça ne plaît pas, dans tous les cas je ne pouvais que me démarquer ainsi. Il avait d'abord sourit avant de changer d'expression du tout au tout, sûrement en raison de mon regard insistant.

Souvent, ça non plus ça ne plaisait pas. Je savais à quel point certains hommes pouvaient être affectés par ce genre de regard, notamment lorsqu'ils savaient que leur vis-à-vis était tout sauf hétéro, raison pour laquelle je ne le dévoilais jamais sans bien connaître la personne. Faire fuir ou embarrasser mes camarades n'était pas mon but.

J'étais quelque peu déçu par sa réaction sûrement significative mais n'en laissais rien paraître, esquissant un sourire un peu gêné en l'entendant. Il est vrai que ma réaction avait été prématurée mais j'avais paniqué en remarquant mon observation silencieuse bien trop longue et j'avais voulu saisir ma chance avant qu'il ne s'éloigne. J'avais à présent son nom mais je lui avais visiblement aussi laissé une drôle d'impression.

Mes excuses. Je ne me suis jamais posé la question quant-à mon "hyperactivité".. Et pour mon regard.. J'ai eu un moment d'absence, voilà tout.

Suite à ça, un rire nerveux. J'étais bizarre, voilà ce qu'il devait se dire très fortement. Mais je n'ai jamais été doué pour trouver de bonnes excuses. Ce qu'il avait sur le visage.. Je le trouvais attirant, voilà tout. Mais va répondre ça à un parfait inconnu qui t'a vu te rétamer en pleine allée et gentiment aidé et en plus âgé de deux ans de plus que toi. Et je n'étais pas non plus capable de dire si mon enthousiasme habituel était considéré ou non comme de l'hyperactivité, même si dans cette situation, ça avait surtout été ma nervosité qui avait prit le dessus. Ma main serra la sienne un instant avant que je la laisse retomber le long de mon corps.

C'était donc sa dernière année.. Une unique année pour le découvrir. Je soupirais doucement, embarrassé par moi-même. J'avais enchaîné les gaffes alors que je parvenais à être naturel avec à peu près n'importe qui d'autre, si ce n'était pas déplorable. Jetant un regard en coin au jeune homme, j'hésitais mais finis par m'adresser à lui à nouveau.

Pourrais-tu m'indiquer la direction du gymnase si ce n'est pas trop te demander ?

J'avais un sourire un peu plus intimidé, ignorant s'il allait m'envoyer chier pour de bon ou non. J'étais conscient de trop lui en demander mais d'un autre côté, j'avais cette envie incompréhensible de grappiller des instants supplémentaires à ses côtés.


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan] Lun 1 Fév - 18:08
Quand rien n'est prévu, tout devient possible
Alexy & Kogan

Il avait l'air de s'être excuser pour son comportement, du moins de son " absence " et s'était justifier il n'allait pas se poser plus de question que ça par rapport à son regard, chacun son caractère et surtout pour leurs façon de voir les choses, mais bon c'était assez intimidant vu comme ça, il était assez perdue par ce regard juste avant du moins surtout que personne ne l'avait regarder ainsi.

Malgré ses petits airs, il était plutôt mignon dans son genre il l'avait assez observer pour voir que physiquement il était plutôt pas mal et qu'il avait aussi de beau traits au visage, il était juste légèrement plus petit que lui de quelques centimètre. Eh oui le petit Koko était Bi est avait eu pas mal de relation à son actif, mais qui ont subi l'échec les uns après les autres sois par le fait qu'il s'est fait tromper plusieurs fois ou que cette personne se laissait de lui, petit à petit il s'était dit que c'était peut être lui le soucis dans tout ça alors qu'il était simplement lui, et juste naturel.

Il reprochait aussi à son caractère plutôt bien trempé quand il le veut, du moins surtout quand il s’énerve d'avoir peut être éloigner ses gens qu'il aimait. Il était du genre impulsif, possessif et jaloux, ce n'était simplement pas de sa faute mais bon il ne s’énervait pas pour rien, il se demandait même qu'il y avait bien pire que lui dans se monde et malgré ça certains réussissait à garder leurs couples.

Enfin bon, le petit coloré l’intéressait assez bien que physiquement mais il attendait aussi de voir mentalement, vu qu'il venait à peine de le rencontrer. Il souriait à ses propos.

- T'inquiète pas, c'est juste que je ne comprenais pas pourquoi tu me regardais ainsi, sinon eh bien oui je peux t'accompagner au gymnase, tu me verra souvent la bas à mon avis vu que je fais assez de sport dans ce lycée.

Il le conduit donc un peu plus loin en dehors du lycée pour se diriger jusqu'au gymnase, ils entrèrent donc tout les deux des cries qu'ont entendaient de personne qui jouais au basket ball avec des classes contre classes, il y avait beaucoup de mouvements pendant qu'ils se dirigeaient vers les vestiaires.

- Voilà un petit avant gout du gymnase et ici les vestiaires pour te changer ou quoi. ~


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan]
Revenir en haut Aller en bas

Quand rien n'est prévu, tout devient possible. [PV Kogan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Avec l’insomnie, plus rien n’est réel ! Tout devient lointain. Tout est une copie, d’une copie, d’une copie...
» " Ensemble, tout devient possible "
» Quand rien n'est prévu, tout est possible.
» Alizée ¤ Tout est possible quand tu sais qui tu es, tout est possible quand t'assumes qui tu es. (délai jusqu'au 25.10)
» Ne rien savoir est mieux que tout savoir [PV : Marie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ronde des Sentiments  :: Le Lycée :: La cour-