AccueilAccueil  Calendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Leave me, I'm busy. [PV April]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Leave me, I'm busy. [PV April] Sam 23 Jan - 1:22



Leave me, I'm busy.
  • ft. Keith Blackwood
  • & April Lawrence

La rentrée était pour bientôt. Pour Keith, ce serait la première rentrée en tant qu'enseignant, et pas en qualité d'élève. Autant dire qu'il avait vraiment la trouille. Depuis qu'il avait eu le nom de son établissement, il ne dormait plus qu'à moitié. Ca faisait donc plusieurs semaines que le jeune homme faisait des nuits de moins de trois heures et s'effondrait de fatigue en pleine journée, ce qui était problématique quand il conduisait la cacahuète qui lui servait de voiture... Ou quand il marchait, aussi. Un jour, il s'était endormi sur le bitume. Evidemment, il était tombé, et était resté là de longues minutes. Il gardait encore un petit hématome sur la tempe. Une belle blessure de guerre !
Bref, en ce moment, ses journées étaient parfaitement chaotiques. Entre ses préparations de cours qui lui prenaient un temps fou et son déménagement (il avait dû parcourir la moitié du pays pour arriver à destination), il lui arrivait d'avoir l'impression que vingt-quatre heures faisaient des journées beaucoup trop courtes. Il profitait même de ses insomnies pour bosser un peu plus, et il avait quand même l'impression de ne pas avancer d'un pouce.

Et puis, si ses élèves se montraient aussi impitoyables que semblaient l'annoncer ses cauchemars ?

Keith secoua la tête, sortant de son demi-sommeil. Il était assit à la terrasse du café d'Amoris. Pendant qu'il rêvassait, sa cigarette était tombée sur son jean, et en fait c'était la brûlure qu'elle avait causée qui l'avait réveillé. Il lâcha un "Meeeerde !" un peu énervé en voyant le trou tout juste créé dans son jean, à un petit centimètre de son entrejambe. Il poussa un soupir soulagé, et ignora la sensation désagréable de sa peau irritée. Après tout, il avait connu bien pire !

Reprenant enfin ses esprits pour de bon, il constata que son ordinateur portable, toujours posé devant lui, s'était mis en mode veille. Bon, il avait dû s'assoupir un bon moment, déjà. Et du coup, il aperçut son reflet dans l'écran noir. Ses cheveux étaient encore plus mal coiffés qu'à l'accoutumée, et ses yeux étaient soulignés par des cernes qui descendaient jusqu'à ses pommettes. Autant dire qu'il était dans un état proche du zombi.
Se passant une main dans les cheveux, il appuya sur une touche de son clavier au hasard, ramenant de la lumière dans son écran, ce qui eut pour effet de dissiper son horrible reflet.

Il attrapa son paquet de clopes dans la poche intérieure de sa veste, qu'il avait posée négligemment sur le dossier de sa chaise. Prenant une des dernières cigarettes du paquet, il l'alluma machinalement en notant dans un coin de sa tête qu'il fallait absolument qu'il passe au tabac en repartant.

Une serveuse passant par là, il la héla.

- Scusez moi ? Un coffee siouplait.

Oui, bon, vu son état de fatigue, il avait du mal à parler correctement.
Inspirant une grande bouffée de fumée, il reprit son travail là où il l'avait laissé, et songea qu'une fois chez lui, il serait judicieux de faire une copie de tout son travail sur un disque externe, histoire de ne pas tout perdre bêtement. On n'était pas à l'abri d'un accident !

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Sam 23 Jan - 23:18
    La matinée avait très mal débuté, non seulement je me levais à la bourre avec un mal de crâne pas croyable dû à ma tentative d’oubli d’hier soir mais en plus impossible de refoutre la main sur le casque de mon frère et ça me mettait hors de moi. Contre ma propre personne en plus, je ne peux pas l’avoir perdu c’est impossible. Je ruminais en me préparant, de toute manière je me suis levée une demie heure après l’heure à laquelle je suis censée arriver au travail donc que je perde cinq ou dix minutes de plus ne changera pas grand-chose au résultat. J’en ai ras le bol de cette existence à chier, des fois j’aimerais juste pouvoir switcher avec le premier con venu. J’allais me doucher rapidement refaisant les racines de mes cheveux par la même occasion, mon noir recommençait à sortir et pour le moment je veux les garder bien rose. Je pense que la prochaine fois je ferais deux couleurs, ou alors des mèches sur mon noir, à voir. Je sortais de la douche et m’habillais rapidement d’un jeans noir très troué sous lequel je mettais des collants résilles bleu très cyan avec un débardeur jaune pétant. C’est en remuant mon sac à main de la veille que je retrouvais le casque de mon frère… Oh bordel… Je préfère le passer au nettoyage plutôt que de chercher ce qu’il y a dessus, je ferais ça en rentrant j’ai déjà une heure de retard, mon patron va me défoncer…

    Je mettais des bottines à talons pour compléter ma tenue et je sortais de chez moi claquant la porte avant de la fermer à clef, et embarquant ma tenue de serveuse pour le café. Je hais cette tenue bien trop sobre, une jupe crayon noire et une chemise blanche dont le troisième bouton souffre trop à mon gout… Ces chemises ne sont absolument pas cintrées, ce sont des espèces de tube, limite des chemises de mec, celle-ci me va pour tout mon corps mais très limite au niveau de la poitrine et si je mets la taille au-dessus on dirait un drapeau… Et j’aime bien ressembler à quelque chose de manière générale. Si je vous assure, d’où vous remettez ma parole en doute ?! C’pas le jour.

    J’espère juste que le casque de mon frère est pas mort sinon je me flingue, putain je suis trop conne ! La prochaine fois je le laisse dans mon sac à main pour la soirée, comme ça aucun risque… J’arrivais avec une heure et demi de retard au boulot, et faut croire que j’avais de la chance dans mon malheur. Quelqu’un a dû se dire que j’en avais assez chié entre hier soir et ce matin vu que lorsque je passais le pas du café un collègue m’interpella en me disant de me bouger le cul parce que le patron n’était pas encore passé aujourd’hui. Je me précipitais donc en courant dans le vestiaire du personnel pour me changer, bazardant mes affaires dans mon casier avant d’enfiler rapidement la chemise, la jupe et les collants noir non opaque. Je ressortais du vestiaire très vite pour aller me mettre au travail en salle.

    La matinée se déroulait plutôt bien par la suite, j’en retrouvais presque ma bonne humeur habituelle mais bien évidemment cette journée avait mal commencé donc il fallait que ça continue de tourner au vinaigre. Mon patron finit par arriver et là une putain de connasse alla cafter que j’étais arrivée avec une heure et demie de retard… Salope ! Je cafte pas moi que tu portes pas de culotte pour aguicher le mec qui travaille au comptoir !! J’avais une paire de boules incroyable. Bien évidemment le patron voulait me voir dans l’arrière-boutique tout de suite… J’ai eu droit à un beau savon, je me suis faite engueuler comme du poisson pourri. Oh ça va mon gros calme ta joie merde ! Je suis arrivée à la bourre qu’une fois, c’pas comme l’autre qui gratte dix minutes tous les matins. Enfin bien évidemment j’ai fermé ma gueule, je peux rien dire sinon je perds mon job, en plus Moby Dick se permettait de me faire une leçon de morale à coup de : Si vous commencez votre vie professionnelle comme ça mademoiselle vous n’irez pas loin dans la vie blablablablabla… Oh mais au pire, ta gueule ? T’es pas mon père que je sache ? Je le laissais déblatérer ne répondant que de manière positive, je sais très bien faire la lèche fesse quand je veux, du moins dans l’immédiat c’est parce que j’ai vraiment besoin de ce boulot sinon je pense que je lui aurais dit d’aller se faire voir au bonhomme michelin.

    Je finis par ressortir du coin des employés pour retourner à mon service en salle. J’arborais un sourire normal comme si de rien ne s’était passé, je suis très forte pour cacher mes expressions quand je m’y concentre bien. Mais bon va pas falloir trop me chauffer non plus. J’allais débarrasser une table en priant au plus haut point que le type en train de fumer à l’autre table ne m’interpelle pas, je ne supporte pas la cigarette, rien que d’en voir une me donne envie de piquer une crise de nerf et là je ne suis pas réellement d’humeur à faire l’effort de servir quelqu’un qui entretient son cancer… Je faisais donc vite ma besogne feignant de ne pas l’avoir vu mais bien évidemment Beau gosse’n Co finit par m’appeler parce que Mossieur voulait un coffee. Bah oui le café/clope, suis-je bête. Putain tu pouvais pas attendre quelqu’un d’autre, j’ai aucune envie de supporter ta fumée des enfers là.

    « Oui tout de suite »

    Etouffe toi avec ta clope avant que je revienne ouais ! Bon normalement il devrait l’avoir finie ? J’espère… Putain j’espère qu’il l’aura terminée sinon je lui balance la tasse de café à la gueule… Je m’apprêtais à retourner dans le café mais ma haine envers son bâtonnet de goudron m’en fit oublier les bonnes manières.

    « Une pâtisserie ou autre chose avec cela ou ce sera tout ? »

    Je lui fis un sourire prenant mon temps pour nettoyer la table, je préférais éviter de m’approcher pendant qu’il fumait, je risquerais de devenir agressive et je n’en avais aucune envie très franchement, après tout cet homme ne m’avait rien fait il faut que je me détende… Ouais bah ce connard a qu’à arrêter de fumer et on s’entendra mieux… Non zen ta gueule, il a l’air aimable, juste fatigué. Je nettoyais, j’astiquais même beaucoup ma table en attendant qu’il me réponde. J’espère juste qu’il aura fini de fumer quand je lui apporterais sa commande…

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Dim 24 Jan - 19:03
Leave me, I'm busy.

Une fois sa commande passée, Keith s'était replongé dans ses cours. Bon sang, il n'en voyait vraiment pas la fin ! Il avait fini de travailler le programme du premier trimestre (ce qui représentait déjà un travail monstre), mais il fallait qu'il finisse les trois trimestres avant la rentrée, s'il ne voulait pas passer plus de la moitié de ses nuits à travailler. Déjà que la préparation de cours et les corrections de devoirs lui prendraient un temps fou...
Bon, il n'était pas encore temps de paniquer, s'il continuait à travailler à ce rythme, il aurait fini juste à temps. Bon, il ressemblerait encore à un zombi le jour de la rentrée, mais c'était le cadet de ses soucis.

Il lui fallut plusieurs secondes pour se rendre compte que la serveuse lui avait posé une question. Sa cigarette au coin des lèvres, il en inspira une grande bouffée et recracha sa fumée tout en essayant de comprendre ce qu'elle lui avait dit. La nicotine le réveilla un peu, et il afficha un sourire désolé. Il lui répondit avec son éternel accent écossais.

- Non, juste un café, bien serré. Thanks.

Keith se replongea immédiatement dans son boulot. Bon, il venait de finir un chapitre important à aborder avec ses élèves, la langue en milieu professionnel. Il enregistra son travail et continua assidûment. Il ne prêtait plus attention à la serveuse, qui était probablement déjà loin, et fumait sans même y penser.
Après de longues minutes, il écrasa ce qui n'était maintenant plus qu'un filtre à moitié brûlé (d'ailleurs une légère odeur de plastique cramé se faisait sentir au milieu de l'odeur de tabac), reprit une cigarette dans son paquet à moitié broyé, la porta à ses lèvres et l'alluma, sans jamais quitter son écran du regard.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Dim 24 Jan - 22:39
    Dès que le client eu passé sa commande je me précipitais à l’intérieur pour aller la préparer. Bon de ce que j’ai vu il a l’air d’avoir bientôt finit sa clope donc normalement il ne devrait pas y avoir de problème quand je reviendrais il l’aura terminée. Je ne supporte vraiment pas la cigarette ça me rend excessivement agressive, hormis quand j’ai oublié en fait. Mais bon ça c’est encore une autre histoire. Je préparais mon plateau sur le comptoir avant de faire le café, seulement on me demanda de débarrasser une table avant de retourner en terrasse. Je jetais un bref coup d’œil au mec, il avait l’air très pris par son ordinateur je ne pense pas qu’il remarquera si je mets admettons deux petites minutes de plus à revenir.

    Je finissais donc de nettoyer ma table, posais ma tasse sur le plateau, je mettais le sucre sur le côté avec la cuillère puis je me dirigeais vers la porte à nouveau. En y repensant ce mec n’avait pas vraiment l’air d’ici, déjà il cale des mots anglais partout, surement un britannique. Ils boivent pas du thé en général par là-bas ?! Non mais au pire ta gueule bonjour le cliché quoi. Et toi avec ta tronche louée à la gaypride tu crois que c’est quoi le cliché sur ta tronche, déjà apparemment j’ai l’air d’une férue de mode d’après la demoiselle que j’ai croisé l’autre fois dans le parc alors que bon la mode et moi on s’entend pas très bien quoi… Bref au pire on s’en fout.

    Je sortais donc mon plateau dans la main et là je manquais de faire une attaque, putain il a rallumé une cigarette. Oh le con… Rien que de voir ça je sentais la colère me monter au nez, putain mais je vais te la faire bouffer moi ta clope !! Bon ok on reste zen… Je m’approchais de la table prenant au maximum sur moi pour continuer d’afficher mon sourire mais j’étais très clairement tenue. Le type n’avait même pas l’air d’avoir remarqué ma présence lorsque je revins. Trop absorbé par son ordinateur. Oh putain… PUTAIN MAIS T’ES SERIEUX MEC ?!! Je venais de ramasser toute la fumée de sa merde dans la gueule. Là très franchement je dois avouer que je n’ai pas vraiment contrôlé mon pic de colère.

    « Oh pardon je suis vraiment désolée ! Oh veuillez m’excuser qu’est-ce que je peux être maladroite ! Oh je- Je vais arranger ça. Oh pardon monsieur, pardon. »

    Le mieux dans cette histoire ? On dirait vraiment que je suis sincère dans mes excuses. Bon ok faire semblant de tomber renversant la tasse de café sur sa clope c’était moyen. Bon du coup le pc est inondé voir noyé de café. Ce sont les risques du métier ma petite dame je n’y peux rien moi ! J’épongeais de la manière la plus désolée son ordinateur, bazardant la cigarette détrempée au sol l’air de rien. Tiens ça t’apprendra à t’intoxiquer connard.

    « Oh je suis vraiment navrée monsieur » Pour le black screen du moins, pour ta clope beaucoup moins. « Je vais aller vous en chercher un autre, ne bougez pas »

    J’attendais brièvement sa réponse sans vraiment l’attendre en fait, pour ainsi dire je n’écoutais pas même si l’on aurait cru que oui, j’étais juste fière d’avoir noyé sa drogue. Puis je retournais à l’intérieur faire un autre café. Voilà maintenant je vais pouvoir faire un service correct.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Lun 25 Jan - 22:43
Leave me, I'm busy.

Un court instant avant l'incident, juste une fraction de seconde, Keith avait remarqué du coin de l'oeil que la serveuse était revenue, et il ne comprit que trop tard qu'il allait l'enfumer. Il avait songé un très court instant à s'excuser de l'incident, mais la jeune femme en avait décidé autrement.
Il fallait être parfaitement idiot et aveugle pour ne pas se rendre compte que son geste était totalement volontaire. Sa chute était bien trop théâtrale, et le café qui tombe bien sur la clope...

Keith se leva d'un bond et poussa un cri rauque... Pour de multiples raisons. Pour commencer, se prendre du café chaud sur la tronche, ça n'avait vraiment rien d'agréable. Ensuite, la perte de sa cigarette, la seule chose qui lui permettait de se détendre, ne pouvait que l'énerver un peu plus. Et pour finir...

L'écran noir de son PC. Il ne fallait pas être informaticien pour se rendre compte qu'il était mort. Bon, et le "grzzzzt" qu'il avait poussé ne faisait que confirmer son décès prématuré.
Et par conséquent, la perte de toutes les données qu'il contenait.

Keith ne hurla pas tout de suite. Il tremblait de partout, tandis que son visage virait au rouge et qu'une veine sur son front se mettait à palpiter. Ce fut donc d'une main agitée qu'il prit son paquet de clopes, en porta une à ses lèvres et l'alluma. Il inspira une grande bouffée de nicotine et souffla la fumée en direction de la jeune femme, volontairement cette fois. Et là, il hurla.

- You little bitch... Keep tes fausses excuses for you et prie pour garder ton boulot. Quand j'aurai expliqué tes conneries à ton boss, you'll regret pour de bon.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Lun 25 Jan - 23:02
    Je revenais donc avec la nouvelle tasse de café pour le monsieur affichant un joli sourire. Normalement il devrait être en train de pleurer sur son ordinateur, au pire il m’engueulera pour mon incompétence et puis voilà. De toute façon ce gogole va pas me casser les burnes avec sa merde. Je ne supporte pas les cigarette. En suivant la logique des choses il n’en aura pas rallumé, se serait stupide de sa part, le mieux serait d’essayer de sécher son pc. J’avoue que je m’en veux un peu pour l’ordinateur mais bon, ce sont ce que l’on appelle des dégâts collatéraux. Je n’y peux rien moi si son ordinateur n’était pas waterproof ou ne supportait pas le café. La prochaine fois j’essaierais de lui servir un chocolat chaud ça lui conviendra peut-être mieux.

    Je repassais en terrasse avec la nouvelle tasse sur mon plateau pour me rendre compte que ce putain de connard de blaireau de merde avait rallumé une clope. Putain mais j’hallucine. Je m’avançais gentiment tentant de garder mon sourire sur mon visage histoire de faire bonne figure mais actuellement j’avais envie de lui retourner mes années de boxe dans les couilles et dans sa sale face de rat. Je prenais sur moi m’apprêtant à parler lorsque… Oh le con… Oh le putain de BATARD ! IL EST SUPER SERIEUX CE SALOPARD ?! Il venait de me cracher délibérément sa merde à la gueule ? Putain mais je rêve ?! Je fus prise d’une montée de colère sans nom. Les mots ne me venaient même pas tellement j’enrageais. En plus monsieur me hurlais dessus. C’est quoi ça des menaces ?! Ah ouais tu veux jouer à ça ?! Ah beh mon salaud on va être deux, si tu crois que je vais me laisser marcher sur la gueule sous prétexte que monsieur est client et fait deux tête de plus que moi tu te fourre le doigt dans l’œil et jusqu’au cul.

    Ma haine se décrivait par une incapacité à former une phrase ou à lui répondre, mais mon air changea immédiatement en celui de la petite pute à frange que t’as envie de tarter rien qu’à voir sa gueule et je pris un air hautain. En toute réponse à son dégueulit d’insulte et de menace je lui arrachais sa cigarette de la bouche avant de l’écraser au sol sous ma godasse et de lui balancer le contenu de la seconde tasse dans la face. Avec un calme qui à mon avis ne devait faire qu’énerver d’autant plus l’abruti que j’avais en face de moi.

    « Now you have a good reason to scream. Pauvre connard ! »

    S’il croit que je le comprenais pas à cause de son anglais il se fourrait le doigt dans l’œil le petit con. Une fois encore mon ton était très calme mais horriblement dédaigneux. J’avoue avoir moi-même envie de me coller des baffes. Mais mon envie de lui filer une droite était encore plus forte. Certes il avait un bien plus gros gabarit que moi et je n'aurais surement jamais le dessus si cette histoire devait en venir aux mains mais je me démerde et je me suis déjà défendu contre des types comme lui. Au moins il y a une chose pour laquelle je peux remercier Anderson.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Lun 25 Jan - 23:21
Leave me, I'm busy.

Bon, le café dans la tronche, il l'avait peut-être mérité. Insulter une jeune femme de "bitch", juste parce qu'elle a merdé dans sa tentative de lui dégager sa clope, c'est probablement un peu fort. Du moins, en temps normal, Keith n'aurait pas réagi aussi violemment. Mais là, il venait de voir des mois de boulot disparaitre dans un "grzzzt" d'agonie, et la fatigue n'aidant pas, son self-control n'était pas au top, loin de là. Alors soit, il acceptait le café, et s'il n'y avait eu que ça, il aurait probablement réussi à se calmer. Bon, pas à s'excuser, faut pas pousser. Mais au moins il se serait assit à nouveau et aurait pleuré son pauvre ordinateur.

Mais là... Lui retirer la clope qu'il venait de rallumer dans l'unique but de sa calmer un peu, c'était une bien mauvaise idée. Son sang ne fit qu'un tour Voyant rouge, Keith tendit la main, attrapa la serveuse par le col et lui fit quitter le sol. Il parcourut les trois pas qui les séparaient du mur et la claqua contre ce dernier aussi fort qu'il le put (et vu sa musculature et l'adrénaline qui la noyait, c'était déjà bien fort).

- You twat !

Armant son bras libre, il lui asséna une baffe tout sauf délicate, et ne la lâcha pas. Ses yeux, normalement bleus, avaient presque viré au blanc, lui donnant un regard particulièrement flippant.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Lun 25 Jan - 23:44
    Je dois avouer que je ne m’attendais pas à une réaction aussi violente de sa part mais bon en partant du simple fait qu’en agissant ainsi j’avais moi-même envie de me coller des baffes je n’imagine même pas lui qui a une dent contre moi. A vrai dire maintenant je n’en avais plus rien à foutre de lui avoir niqué son ordinateur et en y réfléchissant je me dis que ça clope j’aurais dû lui écraser en plein milieu de sa sale gueule. Je me débattais lorsqu’il me souleva du sol posant mes mains sur les siennes, putain de chemise de merde, heureusement étant donné qu’elle flottait un peu je n’étouffais pas, par contre je me rendis rapidement compte qu’il était bien plus grand que moi car lorsqu’il me souleva à sa hauteur mais pieds ne touchaient plus le sol.

    Je vous raconte pas la douleur lorsque mon dos rentra en collision avec le mur, d’ailleurs un petit cri de douleur m’échappa et la baffe qu’il asséna ensuite n’aida en rien bien au contraire elle me rajouta la larme à l’œil. Il faut que je réfléchisse vite. Il faut que je me dégage, mais la différence de force est un peu trop élevée pour espérer avoir le dessus à qui tape le plus fort. J’avais une montée d’adrénaline. Et la colère ne descendait pas bien que je dois l’avouer il m’impressionnait. Je ne répondis pas immédiatement à son insulte balançant mon pied de toute mes forces, le fait d’être suspendue à l’air aidant à prendre plus d’élan pour lui asséner un bon coup dans les parties génitales. Avant de profiter de sa crispation bien que je ne sache pas à quel point je ne venais de lui faire mal. Si c’est un homme normalement constitué il devrait s’en rappeler. Puis je finis par lui mettre un coup de poing en plein dans le sternum afin de couper sa respiration et le forcer à me lâcher afin de me dégager.

    « Soon of bitch ! Si tu crois que tu me fais peur ou que je vais me laisser faire. Asshole ! »

    J’espérais simplement qu’il me lâcherait afin de me dégager rapidement, en tout cas j’étais prête à réagir et à m’écarter au moins relâchement de sa poigne, quitte à laisser un bout de chemise sur place. Un bout de tissu vaut moins que ma gueule.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Mar 26 Jan - 0:03
Leave me, I'm busy.

La douleur de ses parties génitales violemment écrasées entre le pied de la serveuse et son propre bassin parvint en différé à Keith. L'adrénaline aidant, il était plus ou moins anesthésié et vacilla à peine sous ce coup. Bon, quand il commencerait à se calmer, il se roulerait par terre en pleurant à chaudes larmes, mais ça attendrait un peu. Pour l'instant, une unique larme de douleur roula sur sa joue, mais il n'y prêta pas la moindre attention.

Il allait réagir, quand cette fois elle s'en prit à son pauvre sternum (oui, on peut plaindre un sternum). Même si le coup n'était pas assez fort pour lui faire vraiment mal, Keith sentit l'air quitter ses poumons, et il commença à voir des étoiles. Il lâcha la jeune femme et fit quelques pas en arrière, essayant en vain de reprendre son souffle.
Maintenant que l'oxygène se raréfiait un peu, il sentit aussi l'adrénaline s'estomper et la douleur de ses testicules se réveilla d'un coup. Il s'assit en urgence, se tenant l'entrejambe et cherchant son souffle, qui commençait à revenir. Il releva juste un peu la tête pour lancer un regard plein de rage à la jeune femme.

- Pauvre conne.

Bon, il était clairement en position de faiblesse, mais elle avait l'air d'avoir peur de lui, et vu le grabuge qu'ils venaient de faire, il y avait de fortes chance que des badauds rappliquent sous peu pour photographier la scène, comme faisaient souvent les idiots de passants.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Mar 26 Jan - 0:16
    Je fus soulagée de constater qu’il me lâchait enfin. Je me mettais hors de portée rapidement, reprenant un peu mon souffle qui était devenu saccadé de par l’adrénaline, la peur et la colère ressentie sur le moment. Il avait l’air d’encaisser les coups que je venais de lui asséner. Et ne trouva rien de mieux à répondre qu’une pauvre insulte. Il n’avait même pas eu l’air d’avoir pu prêter attention à mes insultes. Je ne sais pas si c’est un bien ou un mal. En tout cas je me méfiais, la première fois je ne m’étais pas du tout attendue à ce qu’il aille me plaquer au mur donc cette fois-ci je faisais attention ne le quittant pas un instant du regard.

    «Tu t’es vu connard ?! Pauvre conne en quoi, d’où tu me craches ta merde à la gueule ?! »

    Quoi il où le problème à se taper sur la gueule avant d’essayer de s’expliquer. Et là je commençais à voir encore plus rouge. Je remarquais que les abrutis assis à deux tables de là sur la terrasses avaient sortis les téléphones. Pour le moment je les ignorais balançant simplement sur un ton glacial.

    « Et mon poing dans votre gueule vous voulez le photographier aussi ? »

    Je me doute bien que je ne devais pas être bien effrayante mais dans l’immédiat je m’en bats les steaks. Je continuais de regarder le type avec qui je venais de m’accrocher attendant une quelconque réponse. Je n’allais pas le frapper alors qu’il était assis. J’aurais pu pour m’assurer qu’il ne puisse pas le refaire mais là il ne m’agressait pas donc je préférais patienter au lieu de me lancer dans une bagarre que j’aurais perdu d’avance. Faut pas être débile des fois.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Mar 26 Jan - 0:30
Leave me, I'm busy.

A mesure que l'oxygène se répandait à nouveau dans chacun de ses tissus lâchement abandonnés par l'adrénaline, Keith sentait la douleur de ses balls se diffuser un peu plus. Il se recroquevilla en se tenant toujours l'entrejambe et se retint de pousser un petit gémissement de douleur. Il était déjà en position de se faire massacrer un peu plus, il ne comptait pas en rajouter en motivant la jeune femme à continuer.

Comme il s'y était attendu, des badauds avaient commencé à rappliquer. Des flashs de smartphones se faisaient voir, et un murmure réprobateur s'éleva de la foule. Keith leur lança un regard colérique et rugit.

- GO FUCK YOURSELVES.

Certains passants ne se firent pas prier et s'en allèrent, leur instinct de préservation leur faisant sentir qu'il valait mieux ne pas énerver ce taré.
Keith se tourna à nouveau vers la stupide serveuse, se calmant peu à peu (mais douillant toujours autant).

- T'as bousillé mon PC, abrutie. Pour éteindre ma fucking clope. Aux dernières nouvelles, même ta mauvaise humeur ne m'empêche pas de fumer en terrasse.

Bon, il avait prit sur lui pour aligner autant de mots sans lui cracher à la gueule, ce qui se sentait dans sa façon de serrer les dent.  

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Mar 26 Jan - 0:40
    Je dois avouer que je fus plutôt vexée que lorsque lui s’énerva des gens partirent alors que moi bah concrètement ils s’en battent les couilles que je les envoie chier. Enfin peu importe ne nous arrêtons pas là-dessus, de toute façon ça n’avancera à rien de se soucier de ces vautours. Ils feront le buzz sur internet et seront content, personnellement je m’en tape je n’utilise pas de réseaux sociaux et je n’ai aucune image à sauver. Je pense que je ne l’avais pas raté avec mon coup de pied dans les noisettes. Au moins j’avais réussi à l’immobiliser pour le moment, et il n’avait pas l’air en état de se relever pour essayer de se venger ou que sais-je d’autre, et ceci en toute honnêteté est un bon point, car j’estime avoir eu un peu de chance sur ce coup là. Je posais ma main sur la joue qu’il avait frappé elle était bien rouge et me faisait un mal de chien, en fait j’avais envie de pleurer mais je n’en fis rien. Sans parler de mon mal de dos. C’était génial j’avais l’impression de me projeter à mes quatre-vingt ans et d’avoir de l’arthrose.

    « Aux dernières nouvelles on crache pas sa fumée dans la gueule des serveurs, encore moins deux fois de suite. Et deusio ta gueule. Je supporte pas la clope »

    Ou comment dire que je sais que tu as totalement le droit de fumer en terrasse mais pour une raison que tu ne sauras pas je déteste éperdument la cigarette.

    « Et ça va arrêtes cinq minutes de faire ta pucelle. Ton pc est peut-être raide mais le Disque Dur est récupérable. Tu vas les retrouver tes films de cul. »

    Non je ne cherche pas la merde il me casse juste les burnes que je n’ai pas.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Mar 26 Jan - 0:56
Leave me, I'm busy.

La foule commençant à se disperser à cause du manque d'action (les gens se fichaient bien des échanges verbaux), Keith se calma un peu. Il fixa la serveuse, qui avait l'air d'avoir la joue en feu. Elle ne se plaignait pas, et pour ça, Keith la respectait. Bon, juste ou tout petit peu, parce que ce qu'elle lui répondit était digne d'une gamine. Il ricana, amère, et souffla.

- La première fois était accidentelle. J'aurais pris le temps de m'excuser, si tu m'avais pas agressé. Et pour info, j'm'en tape que t'aimes pas ça. Si j'veux fumer, ça t'regarde pas.

Il récupéra son paquet de cigarettes qui avait volé sur la table, et en alluma une, aussi bien par besoin que pour provoquer la jeune femme. Il tira une longue taf et se sentit un peu mieux, son coeur ralentissant un peu sa cadence. Oui, il avait un besoin vital de sa nicotine, et alors ? S'il voulait s'autodétruire, personne n'avait à le lui reprocher. Le fait qu'il n'ait plus de proches n'aidant pas, il fallait avouer qu'il s'autodétruisait beaucoup, ces derniers temps. Et encore, il se refusait de toucher à l'alcool ou aux drogues plus fortes que la nicotine ce qui, dans son cas, était déjà presque miraculeux.

Il répondit d'un ton posé à la serveuse, sentant la douleur de ses nuts s'atténuer un peu.

- Alors démerde toi pour me les récupérer, mes "films de cul".

Il avait mimé des guillemets, tenant sa clope entre ses lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Mar 26 Jan - 1:06
    Oh bien évidemment tout de suite une agressions. Les grands mots, c'est que monsieur, ou plutôt mademoiselle est fragile. Si on ne peut plus faire tomber son plateau de manière plus ou moins accidentelle où va le monde ? Mais de là à dire qu'il s'agit d'une agression. Ta sale gueule est une agression à ma rétine ça oui, et ta merde est une agression à mon humeur et à mon moral ça aussi, mais si te verser un peu de café sur la tronche en est une je ne sais plus quoi faire.

    Je rêve ? Est-ce qu'il se foutrait pas un petit peu moyennement de ma gueule là ? Non seulement je viens de lui dire que je ne supporte pas la cigarette mais en plus il en rallume une sous mon nez.

    « Are you fucking kidding me ? »

    Peut être que dans sa langue il comprendra peut-être qu'il faut pas fumer devant moi. Je pris néanmoins grandement sur moi pour ne pas la lui réarracher de la bouche étant donné qu'il avait plus ou moins précisé avoir ses raisons. Mais s'il se fout trop de ma gueule je la lui fais bouffer par le trou de balle. Oui oui concrètement je lui enfonce dans le fion. Voilà tout en finesse on est plus à ça prêt.

    « T'te fous de ma gueule ? Déjà éteinds ta merde et on en reparle. » dis je d'un ton froid.

    Il me prend pour quoi ? Je suis pas sa boniche, hé ho trou du cul, y a pas écrit pigeonne hein. Non mais sans déconner. Faut qu'il l'éteigne vraiment je vais lui faire bouffer, c'est en train de m'horripiler et je pense que ça se sent à la manière dont je me crispe.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Mar 26 Jan - 20:56
Leave me, I'm busy.

Bon. Cette tarée le gonflait pour de bon. Keith tira un grand coup sur sa cigarette et souffla un épais nuage de fumée aromatisée à la nicotine et au goudron. La douleur de ses testicules se calmait un peu, et il se sentait à nouveau capable de se lever. Il attendit quelques instants, se posant contre le dossier, et croisa les jambes (sans les serrer, il n'était pas complètement fou). Il fixa un moment la jeune femme et ricana.

- J'sais pas pourquoi ça te rebute, si your father s'est tué à trop fumer ou quoi, mais si j'veux fumer c'est pas toi, pauvre serveuse inutile, qui vas m'en empêcher.

Son ton avait été plus froid que précédemment. Il se leva enfin, boitant à peine (ce qui lui demandait de gros efforts), attrapa son défunt ordinateur et s'approcha lentement de la serveuse.

- First, tu vas me payer les réparations. J'te laisse pas toucher à mes donner. Then, tu m'offres le café. Les deux tasses. Et si tu touches encore à ma clope, tu le regretteras, I swear. Pigé ?

Il se tenait tout proche d'elle, dans une attitude très calme. Seul son ton était menaçant, son attitude pouvait laisser croire qu'il était parfaitement détendu.


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April] Mar 26 Jan - 22:37
    Mon père ? Je ne pus m’empêcher de lui rire au nez. Mais alors le bon gros fou rire des familles. Mon père, rien que ça. Si tu savais pauvre con pour me père je pense que tu n’en aurais pas parlé. Enfin il n’y a pas grand-chose à dire non plus c’est du passé. Donc bon, à moins que l’homme ait essayé de se montrer blessant et bien en fait c’est raté. Je finis par stopper mon rire lentement mais affichant encore un sourire sur mon visage. C’est ironique n’est-ce pas ?

    « Ouais voilà mon père s’est tué à la clope. J’ai aucune envie de te montrer pourquoi je déteste la cigarette donc tu l’éteins ou je te l’enfonce dans le cul. »

    C’était clair net et précis, mon ton était redevenu neutre voir même sarcastique. A croire que je m’amusais alors que ce n’était pas le cas. Je le regardais s’approcher non pas sans appréhension, il faut dire que le coup de tout à l’heure ne m’avait pas laissée de marbre mais je ne bougeais pas d’un centimètre pour autant. Genre il se fout de ma gueule ou bien ?

    « Ok donc first, j’ai pas la thune pour te rembourser ton pc, et je te répète que tes données sont simples à récupérer. Then, je t’apporte ton café si t’éteins cette merde. »

    Entêtée ? Nooooon. Juste que je ne lui accorderais pas d’avoir raison. Même s’il le fait qu’il m’ait plus ou moins insinué d’avoir une raison personnelle de fumer me donnait l’envie de passer outre, vu le bordel qu’il m’a foutu il est hors de question que je cède. Je le regardais droit dans les yeux on aurait cru un duel entre un bon gros Rott et un Yorkshire. Mais je m’en tape. Avoir repris ses mots ? Me foutre ouvertement de sa gueule ? Nan jamais j’oserais pas voyons…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Leave me, I'm busy. [PV April]
Revenir en haut Aller en bas

Leave me, I'm busy. [PV April]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» { April J. Wheeler ___ Finished
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» (F) April L. Burns • ça va swinger!
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ronde des Sentiments  :: La Ville :: Le café-